Intervention 6j/7 - 24h/24
Vous avez une question ? Rappel gratuit Besoin de réaliser un projet ? Devis gratuit en ligne
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Comment sécuriser votre maison grâce à la domotique ?

Comment sécuriser votre maison grâce à la domotique ?

Le 15 septembre 2017
Comment sécuriser votre maison grâce à la domotique ?

Comment sécuriser et surveiller sa maison grâce à la domotique ? Comment rendre son logement plus sûr sans en faire un bunker ? Les nouvelles technologies ont l’avantage de combiner discrétion et efficacité. La domotique et sécurité repose sur l'interaction de divers équipements au sein d'un système domotique piloté par une programmation domotique dédiée, tel un chef d’orchestre. Bien qu’elle en soit à ses premiers pas, la domotique apparaît comme une technologie très prometteuse en matière de sécurité domestique. Penchons-nous sur la question.

Domotique et sécurité : quatre angles de défense

À l’image du chef d’orchestre, battant la mesure pour tous, en indiquant aux violons un coup d'archet spécifique et aux bassons le souffle à nuancer pour une oeuvre unique et bien tempérée, la domotique se veut fonctionnelle et plurielle. Le panel d'intervention de la domotique de sécurité est polyvalent. Pour simplifier, on peut résumer sa fonction en quatre missions :

  • simuler une présence humaine pour décourager les éventuels intrus (ouvrir les volets dans la journée, allumer la télé pour faire du bruit, allumer les lumières en soirée). En ce qui concerne la fourniture d’énergie, les appareils domotiques en place ont pour mission de simuler la consommation afin mieux de la maîtriser.

  • en cas d’intrusion, alerter automatiquement en déclenchant une alarme domotique, ou un signal silencieux à distance. Cela vaut également pour les situations à risques : fuites de gaz, inondation, panne de courant, etc. L’alarme avertit les organismes et prestataires concernés : commissariat, fournisseurs d’énergie, agence de sécurité, établissement hospitalier...

  • déclencher des mesures adéquates en réaction : fermetures de volets, coupures d'arrivée d'eau, etc., grâce aux divers automatismes.

 

  • S’assurer que les actions commandées sont correctement effectuées.

 

La domotique de sécurité est une technologie non-invasive. Elle doit à tout instant garantir la sécurité du logement et de ses occupants tout en restant invisible. C’est pour cette raison qu’elle est particulièrement indiquée pour les seniors. Ces derniers sont en effet de plus en plus nombreux à demander à rester chez elles plutôt que d’entrer dans un établissement spécialisé. 93 % des Français plébiscitent l’automatisation de la maison pour eux et pour leurs proches.

Comment mettre en place un système domotique chez soi ?

 

La première étape consiste à choisir une alarme. Pour cela, plusieurs systèmes existent :

 

  • L'alarme sans fil est simple à installer, et peu onéreuse. Elle est recommandée notamment pour les logements déjà construits. En revanche, elle est moins fiable car plus plus vulnérable au brouillage.
  • L'alarme filaire a un coût d’installation plus élevé, mais est quasiment infaillible. On la recommande aux particuliers qui font construire leur logement.

 

Autre tendance domotique simple mais efficace : les capteurs. Le fabricant LG a mis au point un petit dispositif très intelligent nommé SmartThinQ qui mesure la température et les vibrations des appareils électroménagers. Il vous avertit lorsque le cycle de la machine à laver est terminé, ou si la porte du réfrigérateur est restée ouverte. Pratique pour faire des économies d’énergie.

 

Apple, Google, Microsoft et autres géants du web ne sont pas en reste dans la course à la domotique. L’entreprise à la pomme croquée a développé un protocole nommé Homekit, qui pilote à distance les différents appareils électroménagers. Le groupe de Larry Page et Sergueï Brin a fait de même de son côté avec OnHub, le routeur intelligent. Quant à Microsoft, il se démarque avec AllJoyn, son logiciel open source qui permet aux appareils de communiquer entre eux.